[Tuto BUJO#1] L’organisation simplifiée pour tous

Bonjour à tous,

Depuis le début de l’année, je teste une nouvelle méthode d’organisation: le BUJO. C’est un carnet journalier pour ne rien oublier, améliorer sa vie et s’organiser. Il demande peu de matériel et contrairement à mes craintes au début, ce n’est pas chronophage si on fait simple. Pourquoi j’ai choisi ça?

J’adore les carnets, les listes et je veux optimiser mon temps de travail et tout ce qui va avec le métier d’auteur. Je veux être organisée, arrêter de stresser parce que j’oublie des trucs et  je veux mon petit moment détente et bilan du soir qui saura me motiver et me soutenir quand ça devient trop dur.

Cela fait des années que j’utilise l’agenda de mon téléphone portable, les notes et toutes ces petites applications. Pourtant, il me manque toujours quelque chose, un espace adapté à mes besoins, souple et qui réunis tout en un seul endroit.

Bref, je ne le savais pas encore, mais ce qu’il me fallait, c’était un bullet journal. Est-ce votre cas? Si oui, voici un tuto simple et utile pour tous. Je vais tout vous expliquer étape par étape.

Je me suis beaucoup renseigné sur le net, notamment sur cette source (merci beaucoup) que je vous invite à aller voir aussi si quelque chose ne vous parait pas clair ici.

Tout savoir sur ce site

Le gros avantage du système est qu’il est souple. Vous êtes bloggeuse(eur) ? Il y a des pages pour vous. Youtubeuse(eur) ? Même chose. Vous avez des problèmes de santé ? Il y a d’excellents suivis. Vous voulez améliorer votre vie, gérer votre famille, vos compte, vos rendez-vous, votre régime, le sport, la remise en forme … ? Il y a tout ce qu’il faut aussi.

Voici ce que moi j’ai retenu, par rapport à mes besoin, ma vie, mes faiblesses et mes objectifs. Le dernier article vous expliquera ensuite comment faire vos propres pages, donc pour vos propres besoins.

Ce que vous allez trouver dans cette série d’articles:

  1. La méthode de base
  2. Les pages spéciales pour écrire
  3. Les pages spéciales pour faire de la promo et gérer son blog
  4. Avoir le moral en toute circonstances (ou pages pour améliorer votre vie)
  5. Créer une page adaptée à n’importe quel besoin.

J’espère que ça vous plaira.

Vocabulaire :

  • BUJO = Bullet Journal = Journal avec puce de numérotation pour faire des listes (vous comprenez mieux pourquoi on dit BUJO c’est tellement plus court !)
  • Collection = liste de trucs (films, séries, livres, choses que j’aime, idées d’articles blog, de vidéos etc)
  • Tracker = petit tableau journalier à remplir pour voir son avancée mensuelle (j’adore ça, vous le verrez vite)
  • Smile du Jour = liste journalière des petits plaisirs de la vie.
  • Happy Box = liste des petits trucs qui me font du bien, me remontent le moral et dans laquelle je peux piocher.

1- La méthode de base.

Le matériel.

Matériel minimum : un carnet (A5 ou plus) voire même un cahier (du moment où l’encre ne traverse pas le papier pour que vous puissiez dessiner etc), un stylo, une règle.

J’ai vu de très jolis carnets ici. Je me languis presque de finir le mien !

Petit conseil: si vous êtes feignants, prenez un cahier à petits carreaux ou à lignes (32 lignes c’est top (parce qu’il y a 31 jours max dans le mois), j’en ai 28, je râle à chaque fois, mais ce n’est qu’un détail), pages numérotées. Sinon, il existe carrément des BUJO tout fait mais là, on ne peut pas personnaliser puis c’est un autre prix. Je ne conseillerai aucune marque non plus, tout simplement parce que je trouve que même un carnet de base ça marche très bien.

Matériel supplémentaire non obligatoire: feutres fins, washi tape (les sortes de rubans décorés autocollants qu’on trouve en scrapbooking), crayons de couleur… Tous le matos de scrapbooking en général.

Cette liste est loin d’être exhaustive. C’est le matériel à utiliser quand on a pas de gros moyens (les feutres à 3.50€ en grande surface, le washi tape dans les fonds de stocks à 2€ les 3 washi tape, le carnet offert par une lectrice…). Tout ça pour dire que vous n’avez pas besoin d’investir, surtout le premier mois, le temps que votre carnet soit vraiment fonctionnel. Par la suite, faites vous plaisir. Le scrapbooking est à l’honneur si vous avez le temps et que vous aimez ça. Moi je cherche surtout le côté pratique.

sinon pour les washi tape, regardez par là, j’ai repéré deux trois trucs sympas ^^

Les premières pages.

La toute première page, vous pouvez faire un joli dessin, écrire « My bullet journal » avec des petits cœurs… Bref. Comme je l’ai dit, pour moi c’est une méthode pratique donc j’ai fait simple (je n’ai même pas fait de page d’entrée, je suis nulle en dessin :p)

Les quatre pages suivantes, faites votre index. Déjà, dans la méthode que j’ai suivie au début, il fallait garder deux pages seulement mais c’est beaucoup trop court. À quoi sert l’index ? À retrouver les pages que vous voulez revoir (exemple: mes pages « Smile du jour » où je note les petites choses agréables que j’ai vécu dans le mois, ou mes pages d’écriture pour faire le bilan…). Donc oui, ça suppose que vous avez numéroté toutes vos pages (je n’ai toujours pas fini, ça m’a gavé, donc j’avance peu à peu)

img_20170303_095339

Le calendrier annuel

Un espace par mois, vous notez les objectifs du mois à ne pas oublier (prendre un rendez-vous, sortie d’un livre, deadline, dédicace, évènement particulier, projet maison… Encore une fois, j’ai fait archi-simple. Vous pouvez décorer à votre envie.

img_20170303_095409

La liste « Objectifs de l’année »

J’ai préféré la caler ici plutôt qu’avec toutes les collections (listes) en fin de carnet. J’ai mis un post-it qui dépasse légèrement pour bien le retrouver. Là, c’est les trucs vraiment hyper importants. La page à côté, c’est la première page du mois, la page de garde, quoi. Vous voyez, peu de chichis. Je ne vous montrerai pas mon premier essai avec janvier, c’était juste n’importe quoi.

img_20170303_095428

Mois par moi.

On attaque le vif du sujet et la partie intéressante. Les pages du mois (elles se calent juste après la page de garde du mois, oui, c’est tout dans l’ordre ^^).

Je commence par le visuel de tout le mois. Pour le mercredi 15 février, par exemple, je note M15. Sur la ligne, je précise ce que je ne dois absolument pas oublier (rdvz par exemple). Voici mon mois d’avril, tout joli (oui, je m’améliore au fur et à mesure, enfin, j’essaye).

img_20170226_111438

Vous pouvez ajouter trois colonnes (matin, aprem, soirée), mais franchement, à l’usage, vous verrez que vous l’utiliserez pas tant que ça. Faites simple pour commencer.

Puis viennent les trackers. J’y suis complètement accro, donc j’en ai plein.

Le tracker général avec toutes mes catégories. Je me suis laissé plein de place en dessous pour noter des précisions si besoin (genre je n’ai pas écrit parce que j’étais pas là, malade, en déplacement, ou une promo particulière, ou un truc à ne pas oublier ou le bilan de ce que j’ai bien fait… C’est toujours aussi modulable). Vous pouvez ajouter vos routines beauté journalières, si vous buvez bien de l’eau, si vous avez bien pris vos médicaments, si vous avez fait du sport etc… Tout est possible. Il y a même des trackers pour le ménage, pour les activités avec les enfants, le régime, etc… Je vous apprendrai à fabriquer un tracker personnalisé quand vous aurez les bases, promis.

img_20170226_111452

écriture: pour savoir si j’ai bossé ce jour là. Le détail sera dans le tracker d’écriture. Je pourrais virer cette colonne du coup, mais je trouve que c’est pas mal pour un visuel général du mois.

Promo: je déteste ça, mais ça fait partie du métier. Pareil, j’ai un tracker dédié.

Réseaux: Facebook, pinterrest, Twitter et maintenant, Instagram. J’essaye de me forcer à ne pas y passer trop de temps, donc je note parfois le nombre d’heures perdues dessus à ne rien faire…

Blog: articles, mise à jour… Je pensais le virer bientôt pour garder le tracker de promo qui inclue le blog, mais pareil, pour le bilan général, c’est pratique.

Tipeee: quand je prend soin de mes tippeurs, ceux qui me permettent de ne pas crever de faim, d’aller dans des dédicaces, de continuer mon métier. Je crée notamment un mensuel pour eux avec des conseils d’écriture, de lecture etc… Et c’est un travail à répartir dans le mois.

Série: je suis accro à pas mal de séries. J’essaye d’être raisonnable pour ne pas y passer tout mon temps.

Ciné: parce qu’il y a trop de bons films et que ça coûte cher mais que ça fait tellement plaisir!

Administ. : Tout ce qui est papiers, rendez-vous, recherche d’emploi, l’administratif chiant quoi… Oui, on peut faire une double page boulot avec ça. J’y ai pensé, mais ce BUJO est dédié à mon travail d’auteur. Ce que je veux dire, c’est que cette catégorie est quand même importante et peut être développée.

B.A.: Bonnes Actions. Pour me rappeler que je ne reste pas sans rien faire même si j’en ai l’impression. Le mois de février m’a bcp étonné d’ailleurs, je fais un petit quelque chose au moins trois fois par semaine (nourriture, conversation, un peu de sous… les petits gestes quoi)

Petit Plaisir : L’indispensable pour mon moral. Pour apprendre à prendre soin de soi aussi. En général, je pioche dans ma Happy box (liste où j’ai réunis tout ce qui me donne le sourire) et j’essaye de faire quelque chose au moins une fois par semaine.

Puis viennent les pages « écriture » et « blog et promo » que l’on verra plus en détail. Pensez à garder 2 doubles pages (oui, 4 pages en tout :p ) si les deux vous intéressent ou 2 pour un suivi particulier à définir plus tard… Bref, gardez de la place ici. Pas de stress. Le premier mois, c’est du test donc ce sera un peu brouillon  jusqu’à ce que vous ayez tout calé dans le bon ordre. Mes deux premiers mois sont au crayon papier car j’ai rajouté mes idées au fur et à mesure. Ce tuto, c’est justement pour vous éviter le « trop de bordel » qui risque de vous décourager.

La double page Smile du Jour.

Pour la suite, j’ajoute une double page « Smile du jour ». Voici comment ça se présente:

img_20170226_111543_1

C’est super basique, mais voici comment ça marche. Vu que c’est par mois, je ne note que le jour et la date.

La date/ le petit évènement.

Exemple : V1 (vendredi 1er)- Petit café sur la terrasse au soleil.

M14 (mercredi 14) – Reçu cadeaux de la Marmotte (OMG le mug !)

Quand je n’ai pas le moral, je relis ces pages. Si j’ai envie de dessiner, je peux le faire là. J’ajoute aussi de belles citations, des images… Tout ce qui peut me donner le sourire. Et quand je n’ai rien de la journée (parce qu’il y a des journées de merde), je vais piocher dans ma collection en fin de BUJO (la liste de mes petits plaisirs « Happy Box ») et j’en réalise un (que je reporte dans le tracker général).

Testé et approuvé !!!

Les pages journalières.

Voici comment ça se présente quand on fait simple :

img_20170226_111609_1

C’est facile, vous listez tout ce que vous avez à faire ce jour là. C’est ici que les gens utilisent des clés (keys = légende des différentes puces utilisables pour les listes ex: un rond pour les évènements, carré pour truc à faire, étoile pour urgence…). Perso, je dessine juste un petit carré devant la tâche. Si elle est menée à bien, je coche, sinon, je met une flèche rouge et je reporte au lendemain. Je n’ai pas encore compris l’intérêt de faire plus compliqué.

En haut à droite, je note le temps qu’il a fait (je me suis mise à dessiner des soleils et des nuages, le vent etc… Je me surprend moi-même). J’ai pensé à noter aussi mon humeur et ma santé, mais j’ai fini par faire un calendrier à colorier  en fin de BUJO pour faire un bilan annuel (je vous le montrerai quand on abordera les collections).

Bref, ici, c’est pour votre journée. Ajoutez toujours ce que vous voulez . Commencez par 3 jours par page. À l’usage, vous verrez si vous avez besoin de plus de place ou non. Je trouve le format efficace jusque là.

Vous calez tous les jours du mois, et vous enchaînez.

La Review du mois.

Ce sera la dernière page du mois. J’ai mis trois catégories : ce qui a marché, ce qui n’a pas marché, à tester.

ce qui a marché: la sortie (livre ou nouvelle) qui a eu du succès, la promo qui a fait mouche, mes réussites aussi…

Ce qui n’a pas marché: pas besoin d’expliquer.

À tester: pour les nouvelles idées par exemple.

img_20170303_112713

Voilà pour les pages du mois. Les autres articles parleront des pages particulières pour l’écriture, la promo, la qualité de vie et comment créer vos propres pages adaptées à vos besoins quels qu’ils soient.

Je vous conseille fortement de faire le premier mois le plus simple possible, au crayon gris et de ne pas préparer le mois d’après. Il faut du temps pour tester les différentes idées, trouver le bon placement etc.

 

Petit bilan:

Le pour du BUJO.

  • tout est au même endroit
  • c’est simple à remplir
  • impossible d’oublier quoique ce soit
  • bilan mensuel possible pour modifier/améliorer nos habitudes
  • peut se modifier selon les besoins
  • moins chronophage qu’on peut le croire (10 min le soir maximum pour remplir les trackers et les rendez-vous)

Le contre du BUJO;

  • demande d’être mis à jour (pas pire qu’un agenda)
  • demande un peu de préparation en début de mois (1 à 2h max)
  • Il faut être régulier (tous les jours)

 

Mon avis à moi: pour améliorer mes habitudes, optimiser mon temps et respecter mes deadlines, c’est vraiment top. Cela m’a demandé deux mois de mise en place par contre. D’où l’intérêt de ce tutoriel pour vous éviter le plus de cafouillages possibles.

 

Rendez-vous bientôt pour la suite !

Des conseils ? Des demandes ? C’est en commentaires ci-dessous 🙂

Bisous !

Advertisements

Une réflexion sur “[Tuto BUJO#1] L’organisation simplifiée pour tous

  1. Pingback: BUJO #2 l’entrée « écriture  | «Maria J. Romaley

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s